• Renée

Enseignements de Dolores Cannon et ta séance QHHT


Enseignements de Dolores Cannon aux praticiens QHHT et à quoi les clients peuvent s’attendre dans une séance QHHT® - Traduction d'un article de Marilyn Dyke



Texte original : Marilyn Dyke, praticienne QHHT Niveau 3 / modératrice du forum officiel QHHT Global/ QHHT - Body Soul Apothecary bodysoulapothecary.com.



Je me suis retrouvée dans la classe de Dolores Cannon, il y a dix ans, pour suivre la formation QHHT, niveau 1. J’ai tout de suite eu l’impression que Dolores, la pionnière de cette technique unique d’hypnose, était une personne très pratique et terre à terre. Elle enseignait avec beaucoup de calme, et il n’y avait aucun soupçon d’ésotérisme farfelu dans son processus.


En fait, mon amie et moi avons douté : ce n’était peut-être pas de l’hypnose avec un penchant spirituel que nous étions en train d’apprendre. Après avoir lu ses livres, nous avons été captivées par les séances, parfois hallucinantes, dont elle partageait. Et lorsque mes clients me questionnent au sujet de Dolores, je leur dis qu’elle était exactement comme elle semblait, directe, honnête, et avec un cœur en or; bref, comme on se l’imaginait!

Dolores se qualifiait comme reporteur, journaliste. Elle décrivait exactement ce qui se passait dans ses séances; point à la ligne, sans aucun embellissement. S’il y avait quelque chose qu’elle ne comprenait pas, elle ne l’écartait pas; et elle ne cachait pas non plus le fait qu’elle ne comprenait pas tout ce qu’elle relatait.


Elle était généreuse avec ce qu’elle comprenait, mais en relatant les faits dont elle qualifiait parfois comme des concepts qui tournaient son cerveau en bretzel, elle espérait que ses lecteurs et ses lectrices pourraient peut-être en faire du sens.


Elle avait passé plusieurs années à pratiquer et à perfectionner son processus, avant que l’Esprit, le moi supérieur, ou ce qu’elle a nommé le (SC) subconscient lui demande d’enseigner le processus pour que d’autres, dans tous les coins du globe, puissent avoir l’occasion de vivre cette expérience unique de guérison.


Elle a donc perfectionné et enseigné ce processus, que n’importe qui peut apprendre dans le but d’aider d’autres personnes avec cette puissante technique. Quoique j’ai eu l’occasion de faciliter des centaines de séances QHHT®, je n’ai toujours pas décelé tous les joyaux légués par Dolores. En autres mots, je reste régulièrement bouche bée devant l’ingéniosité et la perfection de son processus.


Mais je m’écarte du sujet. Je veux parler de ce dont je me souviens vivement au sujet de ma classe de formation pour le niveau 1, et des enseignements de Dolores. Honnêtement, c’était absolument fascinant; et lorsque je suis fascinée par un sujet, j’ai tendance à me souvenir des choses presque mot pour mot.


Une chose qui m’a marqué : son inébranlable souci pour le bien-être du client. J’ai perdu le compte du nombre de fois qu’elle nous a inculqué fortement de toujours prioriser la sécurité et le confort du client. Le SC lui avait dit qu’aussi longtemps qu’elle mènerait ses séances avec intégrité et la plus grande préoccupation pour le confort et la sécurité du client, rien ne pourrait atteindre ou causer du tord ni à elle, ni à son client. Dolores savait qu’elle pouvait faire entièrement confiance à cela, et encore aujourd’hui, la confiance est toujours le pilier du QHHT.


Une autre chose qui a résonné en moi, en raison de ma formation antécédente en guérison énergétique, c’est que toute guérison est ni plus ni moins qu’autoguérison. Nous pouvons choisir différentes modalités pour nous aider à nous guérir soi-même, mais personne d’autre ne peut bannir, chasser, guérir ou dégager de l’énergie bloquée. Lorsque le client ou la cliente comprend l’origine et la raison d’être d’une situation, d’un enjeu ou d’un défi, il ou elle va le relâcher et le guérir. Lorsque Dolores parlait, je pouvais comprendre comment, par le biais du processus QHHT, une personne peut guérir en quelques heures ce qui pourrait prendre des mois ou des années avec les modalités de guérison dont je pratiquais.


En facilitant des séances QHHT, j’ai appris à comprendre le point de vue de Dolores en ce qui concerne la peur, et j’ai laissé aller les superstitions, les anciennes croyances et les vieilles manières. J’ai adopté une compréhension plus pratique et une approche plus terre à terre; ce qui permet aux clients de comprendre plus clairement et se rendre directement à la racine de leurs ennuis.


Aujourd’hui, les classes de formation se déroulent différemment de ce que mon amie et moi avons vécu. Julia Cannon a travaillé inlassablement pour apporter une nouvelle compréhension et de nouvelles approches d’enseignement pour aider les praticiennes et praticiens à saisir le sens du processus. Cela aide énormément aux praticiens et praticiennes QHHT à faciliter des séances avec une clientèle qui continue à s’éveiller à une vitesse fulgurante!


Par contre, rien du processus fondamental créé par Dolores n’a changé. C’est toujours aussi sécuritaire et efficace, si c’est pratiqué de la façon dont cela a été enseigné.


Comment les clients potentiels peuvent-ils s’assurer que ce qu’ils reçoivent est ce que Dolores et Julia ont enseigné?


Pour ceux et celles en quête d’une séance QHHT, je recommande toujours de porter attention à vos premières impressions. Comment vous sentez-vous en regardant le site Web du praticien ou de la praticienne ou ses pages dans les médias sociaux ?


Soyez clair dans ce que vous recherchez. Voulez-vous une séance QHHT facilitée comme le faisait Dolores?

  • Si vous voyez que le praticien ou la praticienne inclut d’autres modalités pendant la séance, avant ou après, ce n’est pas du QHHT.


  • S’il ou elle offre de faire la séance à distance, via l’Internet or par téléphone, sachez que ceci n’est pas ce que Dolores enseignait; en fait, ce n’est pas du QHHT.


  • Si le praticien ou la praticienne vous dit que la séance prendra moins de 4 heures à compléter, sachez que ce n’est pas une séance QHHT telle qu’enseignée par Dolores et Julia.


  • Si le praticien ou la praticienne « suggère » des séances multiples, sachez que quoiqu’il ne soit pas nuisible d’avoir des séances multiples si le CLIENT ou la CLIENTE le souhaite, ce n’est pas nécessaire. Habituellement, une séance suffit.


  • Une séance QHHT n’est pas une lecture. Le praticien ou la praticienne guide le client ou la cliente pour l’aider à accéder à sa propre sagesse et sa propre guérison. Il ou elle pose les questions qui amènent le client ou la cliente à sa propre information, plutôt qu’en faisant la guérison ou en répondant aux questions pour eux.


Avec tout son bagage d’expérience, Dolores savait très bien comment faciliter ses séances dans la manière la plus sécuritaire possible et pour en tirer le maximum des bienfaits pour ses clients. C’est ce qu’enseignent Dolores et Julia Cannon. Le client ou la cliente ne devrait s’attendre à rien de moins de la part de son praticien ou de sa praticienne QHHT.


Pour plus d’information au sujet de la technique unique d’hypnose quantique développée par Dolores Cannon (QHHT®) ou pour trouver une praticienne ou un praticien dans votre région, visitez www.qhhtofficial.com


Original article in English /Article original en anglais: https://www.facebook.com/notes/qhht/what-dolores-cannon-teaches-qhht-practitioners-and-what-clients-should-expect-in/1375239869280751/

Tous droits réservés  © 2020  Renée Morel QHHT